monotof mixtape

Mino l'interview


mino_itw
Mino l'interview
01) Salut MINO! Tout d'abord, merci à toi d'avoir accepté cette interview! Peux-tu te présenter pour les auditeurs qui ne te connaitraient pas?

Salut tout le monde, moi c'est MINO, Rappeur du label STREET SKILLZ. Pour tous ceux qui souhaitent me découvrir, actuellement, il y a un street-album de disponible, intitulé « Il était une fois… » 
  


  
  
02) Comment t'es venue cette passion du rap? Et quelles sont tes influences musicales?
  
La passion du Rap m'est venue tout naturellement à force d'en écouter. C'est notamment des rappeurs comme AKH qui m'ont donnés cette passion. Après j'ai commencé à écrire des textes, puis tout naturellement à les rapper.En fait, le Rap est venu de façon très naturel et je m'y suis mis progressivement. Je me suis jamais dis que je vais devenir rappeur. C'est venu naturellement. Sinon, au niveau de mes influences, c'est super varié. Ça va de JACQUES BREL à EMINEM, en passant par ALICIA KEYS, NAS, JAY-Z, BUSTA RHYMES, RENAUD, etc.



03) Tu appartiens à l'écurie STREET SKILLZ, après avoir fait partie du label LYRICAL LAB, comment a débuté cette collaboration?

Ça c'est fait aussi très naturellement. Je trainais beaucoup avec SOPRANO et CESARE. On se connaissait très bien, on était tout le temps ensemble, mais on ne travaillait pas ensemble. Puis au bout d'un moment, je me suis dit que ce serait bien de travailler ensemble.



04) J'aurai une question peut-être personnelle à toi de me dire, mais pourquoi t'être séparé de ton sac à dos (qui était un peu ta marque de fabrique depuis « Bretzel » si je ne m'abuse). Avons-nous affaire à un nouveau MINO?

Un nouveau MINO, oui tous les jours. Il nous arrive des trucs et ça fait évoluer. Par contre, le regard que je porte sur le monde qui nous entoure est sensiblement toujours le même avec des petites variations.Sinon pour le sac à dos, je ne m'en suis pas encore séparé, je l'ai tout le temps. C'est lui qui m'a dit ne lâche rien. (rires)



05) Tu as sorti en Novembre 2007 ton premier street-album « Il était une Fois... », qui était assez attendu par certains auditeurs (dont je fais partie), comment s'est passée son élaboration?
 
Très rapide, quasiment dans l'urgence. C'est comme ça qu'il faut que je travaille, et surtout mon premier cd fut un grand soulagement. Il m'a permis de me libérer notamment dans mon écriture, et pour la suite ce sera beaucoup plus simple.
 
 
 
07) Dans « Il était une Fois.. », il y a quelques morceaux déjà connus (« Le Fruit de mon Epoque », « C du Mino »), les autres morceaux sont-ils des inédits?
 
Il n'y a que « Le Fruit de mon Epoque » qui soit un ancien titre. « Cdumino » est un nouveau morceau. Tu dois confondre avec « CDUMINO 2005 » qui est sorti sur « Block Life 4 ». Mais ce n'est pas le même morceau.Sinon, tous les autres morceaux sont des inédits, soit un total de 12 inédits.

 
 
08) Au niveau des featurings (qui sont peu nombreux, comparé à la majorité des street-albums de Rap Français), tu as fait appel à la "famille" STREET SKILLZ et à MEDINE. Pourquoi ce choix?

 
 Ce sont des personnes que j'apprécie artistiquement et humainement. Je ne réfléchis pas sur ce genre de choses, ça vient à l'instinct. Je n'ai pas cherché pourquoi untel et pas untel. J'ai fait les morceaux et les featurings se sont imposés d'eux mêmes.
 
 
 
 09) Dans le morceau « Ma Traversée du Désert », tu parles de la période durant laquelle tu n'as pas pu écrire. Le retour a-t-il été dur? Avec du recul, penses-tu que ton écriture s'en soit ressentie?

 
 Depuis ce morceau, et ce street, tout est facile pour moi au niveau de l'écriture. Ça m'a permis de me libérer et d'être plus efficace et plus direct.Depuis tout va bien.



10) Dans le morceau avec Médine (« Personne n'est Innocent », ndlr), tu fais un constat sur l'innocence supposée de l'Humanité. Comment en es-tu venu à ce constat?

En regardant le Journal de 20h, en regardant autour de moi et en regardant à l'intérieur de moi.Et c'est un thème que je vais continuer à approfondir sur les prochains morceaux. C'est un thème qui m'interpelle.



11) Comment t'es venue l'inspiration pour le morceau « Mariah »?
 
C'est le mélange d'un reportage, de films sur l'Amérique Latine et d'expériences autour de moi.
 
 
 
12) Dans le morceau « Le Fruit de mon Époque », tu montres que nous sommes un amalgame de tout ce qui s'est fait avant, et de l'époque dans laquelle nous vivons. Quel regard portes-tu sur l'Humanité dans son ensemble ?
 
J'ai un regard plutôt sombre, tout en espérant qu'un jour les hommes puissent trouver la paix en eux mêmes. C'est la clef de beaucoup de nos problèmes. Mais bon, c'est comme tout, ça dépend des jours. Des fois tu y crois, d'autres fois non.Quand j'écris pour les autres, je me  mets à la place des autres.



13) Quels sont les retours de la part des auditeurs et médias sur ton street-album?
 
Un retour qui me donne de la force, à savoir des retours a priori plutôt bons, encourageants et pertinents. Ça me donne en vie d'en ressortir un disque très rapidement, de faire des concerts et de rencontrer les gens.
 
 
 
14) Quel est ton regard sur la scène marseillaise, notamment après les succès "commerciaux" des PSY4, de SOPRANO ou EL MATADOR, mais également les succès d'estime de KALASH L'AFRO ou POPO CHANEL?
 
Les succès sont mérités parce qu'ils ont travaillé. Je les connais, ce sont tous des acharnés. Au niveau de la scène marseillaise, il y a pas mal de monde. KENZA FARAH, LÉA, PSY 4, MELISSA, BLACK MARCHÉ, et encore plein d'autres groupes qui poussent derrière.L'accueil du public en France est une très bonne chose pour tous les rappeurs marseillais. C'est une très bonne motivation.



15) Que penses-tu de la scène Rap Hexagonale?


Il n'y a pas que l'axe Paris/Marseille, et ça fait plaisir. En concert, on croise des groupes que ce soit GFX de Lyon, MEDINE du Havre, et tous les groupes de Toulouse, du Sud de la France, de l'Est et de tous mes coins de France.Le niveau s'améliore d'années en années, et ça fait plaisir.



16) As-tu d'autres projets en cours (album, featurings, compil', etc.)? Je crois savoir que tu prépares ton premier album qui sera dispo en Octobre/Novembre 2008, peux-tu nous en parler un peu plus?
 

Pour l'album, ce sera un petit peu après, car je suis en encore en train de taffer dessus. Je l'enregistre cet été et l'album arrivera début 2009.Parallèlement à ça, j'ai fait beaucoup de featurings qui sont en écoute sur mon skyblog (http://mino-officiel.skyrock.com).Il y a aussi des concerts de prévus, bientôt les dates de disponibles.



17) Je te remercie du temps que tu m'as consacré et je te laisse donc le mot de la fin!!!

Merci de ton interview.    
 
 
  
  
2008 ©  GRIZZMINE & RADIO UNDA
 
Commentaire


    Facebook